Le corps d’un bébé tombé d’un bateau de migrant l’an dernier retrouvé en Norvège

Le corps d’un bébé tombé d’un bateau de migrant l’an dernier retrouvé en Norvège
Ph. D.R.

La famille d’Artin, 15 mois, a tenté de rejoindre le Royaume-Uni depuis la France en octobre dernier. Le garçon et quatre membres de sa famille sont morts lorsque leur bateau a coulé. Le corps du bébé s’est ensuite échoué sur le rivage de la ville norvégienne de Karmoy.

La découverte du corps a placé les autorités norvégiennes devant une énigme. « Nous n’avons eu aucun signalement de bébé disparu en Norvège. Aucune famille n’avait contacté la police », a déclaré un responsable de la police. Les vêtements de l’enfant suggéraient que la jeune victime venait de l’étranger.

Avec l’aide d’experts du Centre médical universitaire d’Oslo, le bébé a finalement été identifié. Le corps d’Artin va maintenant être renvoyé en Iran. Sa famille est originaire de l’ouest de Sardasht, une ville proche de la frontière avec l’Irak.

« Nous ne pouvons que pleurer »

Artin a passé les derniers jours de sa vie dans un camp de réfugiés à Dunkerque. Là-bas, selon un réfugié, le bébé était « célèbre » parmi ses compagnons d’infortune. « C’était un bébé très heureux », a déclaré l’homme, qui a montré à la BBC des photos de lui-même avec l’enfant. « Les gens sont tristes. Mais que pouvons-nous faire ? Rien. Juste pleurer. »

Ce n’est pas la première fois dans un passé récent qu’un jeune enfant réfugié perd la vie dans une telle traversée. La mort du petit Kurde syrien Alan Kurdi, qui s’était noyé devant les côtes turques, a suscité une grande indignation en 2015.