Le confinement encore un peu plus durci à Shanghai: certaines entreprises ne pourront plus livrer de repas

Le confinement encore un peu plus durci à Shanghai: certaines entreprises ne pourront plus livrer de repas
AFP

Malgré le nombre stable d’infections à la Covid-19, la métropole chinoise de Shanghai renforce encore son dispositif de confinement. Dans les jours à venir, il sera ainsi interdit aux entreprises de certaines parties de la ville de livrer des produits d’épicerie et des repas à domicile, et les résidents devront obtenir une autorisation pour se rendre à l’hôpital, sauf en cas d’urgence.

Selon la chaîne de télévision britannique BBC, ces mesures resteront en vigueur au moins trois jours.

Septième semaine de confinement

Shanghai vit sa septième semaine de confinement drastique. Le nombre d’infections semble pourtant s’être stabilisé : mardi, 228 nouveaux cas ont été recensés dans la ville portuaire.

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a estimé hier, dans des propos inhabituellement critiques envers la Chine, que la politique zéro Covid n’était « pas soutenable ». « Passer à une stratégie différente est très important », a-t-il souligné.