L’Autriche confine ses non-vaccinés dès lundi

L’Autriche confine ses non-vaccinés dès lundi
Ph. AFP

« La situation est grave (…). Nous ne prenons pas cette mesure le cœur léger mais malheureusement elle est nécessaire », a déclaré Alexander Schallenberg lors d’une conférence de presse à Vienne.

Environ 65 % de la population ont reçu les deux doses de vaccin en Autriche, ce qui est inférieur à la moyenne européenne de 67 % et loin de pays comme la Belgique (75 %), l’Espagne (79 %) ou la France (75 %).

Concrètement, les personnes concernées n’auront pas le droit de quitter leur domicile sauf pour faire leurs courses, du sport ou pour des soins médicaux. La mesure s’applique à partir de l’âge de 12 ans.

Des contrôles prévus

Des contrôles inopinés seront effectués. Le gouvernement évaluera l’effet de ces restrictions dans 10 jours, a précisé dimanche le ministre de la Santé Wolfgang Mückstein, appelant les réfractaires à se faire vacciner au plus vite.

Le Parlement doit approuver dans la soirée la mesure, a priori une simple formalité.

Plus de 13.000 nouveaux cas ont été enregistrés samedi dans ce pays de 9,8 millions d’habitants, au plus haut depuis le début de la pandémie.