L’Autriche compte confiner ses habitants non-vaccinés face à l’augmentation rapide des cas de Covid-19

L’Autriche compte confiner ses habitants non-vaccinés face à l’augmentation rapide des cas de Covid-19
Ph. AFP

Ce 12 novembre, la BBC rapporte que l’Autriche s’apprête à prendre des mesures fortes à travers le pays. Avec seulement 65 % de sa population complètement vaccinée, elle présente un des taux de vaccination les plus bas d’Europe de l’Ouest. L’extrême droite joue son rôle dans ce pays, et nombreuses sont les personnes qui doutent de l’efficacité du vaccin.

Mais depuis quelques semaines, comme partout ailleurs en Europe, l’Autriche fait face à une forte augmentation des cas de Covid-19. Pour stopper l’hémorragie, les autorités avaient décidé en septembre d’imposer un confinement aux personnes non-vaccinées dès que le taux d’occupation des lits d’hôpital atteindrait les 30 %.

Une menace qui « doit être prise au sérieux »

La province de Haute-Autriche n’en est pour le moment qu’à un taux de 20 %, mais a d’ores et déjà décidé d’imposer cette mesure à partir de lundi. En effet, étant donné l’augmentation rapide des cas, le chancelier Alexander Schallenberg a décidé de ne pas attendre. « Nous nous trouvons à quelques jours de devoir instaurer un confinement pour les personnes non-vaccinées », a-t-il déclaré en conférence de presse, ajoutant que la menace du virus « doit être prise au sérieux ».

Si, à l’heure d’écrire ces lignes, la Haute-Autriche est la seule à avoir acté cette décision, d’autres régions devraient rapidement suivre. Jusqu’à présent, le pays avait déjà interdit aux personnes non-vaccinées de fréquenter certains lieux publics tels que les cinémas et les restaurants.