L’armée américaine a officiellement quitté l’Afghanistan

L’armée américaine a officiellement quitté l’Afghanistan
Ph. AFP

«Le dernier avion C-17 a décollé de l’aéroport de Kaboul le 30 août» à 19H29 GMT, a déclaré le général Kenneth McKenzie qui dirige le commandement central dont dépend l’Afghanistan lors d’une conférence de presse. «Si les évacuations militaires sont terminées, la mission diplomatique pour s’assurer que davantage de citoyens américains et d’Afghans éligibles voulant partir, continue», a ajouté le général américain.

Depuis le 14 août, sur une période de 18 jours, les avions des Etats-Unis et leurs alliés ont évacué plus de 123.000 civils de l’aéroport international Hami Karzai, a également précisé le général McKenzie. «Nous avons fait l’histoire», s’est réjouit un responsable taliban après le départ des forces américaines.

Par ailleurs, les Etats-Unis ont aussi suspendu leur présence diplomatique en Afghanistan et transféré les opérations de l’ambassade à Doha, au Qatar, a annoncé lundi le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken, évoquant «l’environnement sécuritaire incertain et la situation politique» en Afghanistan. Cette «nouvelle mission diplomatique» sera menée par «une nouvelle équipe» dirigée par Ian McCary, qui était le numéro deux de l’ambassade américaine à Kaboul.

«Nous allons utiliser ce poste à Doha pour mener notre diplomatie à l’égard de l’Afghanistan», notamment en matière d’assistance aux Américains restés sur place, d’aide humanitaire, et de dialogue avec les talibans, a-t-il expliqué. Mais Washington continuera à «aider» les ressortissants américains qui veulent quitter le pays après le départ des troupes, a-t-il souligné, alors qu’entre 100 et 200 sont encore en Afghanistan.