La vaccination en Europe est «loin d’être suffisante», avertit l’OMS

La vaccination en Europe est «loin d’être suffisante», avertit l’OMS
AFP / T. Kienzle

En six mois, plus de 400 millions de vaccins ont été administrés, ce qui représente 30 % des habitants de la région ayant reçu au moins une première dose et 17 % entièrement vaccinés. « Nous avons bien avancé, mais pas encore assez », a prévenu le directeur Europe de l’OMS, le Belge Hans Kluge.

D’après l’OMS, il faudrait compter 80 % de la population adulte vaccinée pour éviter un nouveau rebond de l’épidémie en Europe.

À ce jour, 55 millions d’infections au Sars-CoV-2 ont été confirmées sur le sol européen, pour un total de 1,2 million de décès. Ceci représente respectivement 32 % et 31 % des occurrences mondiales.

« Nous avons observé une diminution des cas, des hospitalisations et des morts pendant deux mois consécutifs », a expliqué M. Kluge lors de la conférence de presse. « Un total de 368.000 nouveaux cas ont été déclarés la semaine dernière – soit un cinquième des cas hebdomadaires identifiés pendant le pic du mois d’avril en Europe. » Pour la première fois depuis l’automne, le nombre des décès est repassé sous la barre des 10.000 par semaine.

« Nous ne sommes pas hors de danger »

Depuis cette semaine, 36 pays sur 53 ont assoupli les restrictions sanitaires. « Si nous devons reconnaître les progrès réalisés dans la plupart des pays à travers la région, nous devons également admettre que nous ne sommes pas hors de danger », a ajouté M. Kluge.

« Si nous voulons éviter une nouvelle résurgence après l’été, nous devons apprendre des leçons de l’année dernière : agir rapidement face à une remontée des cas, intensifier les dépistages, améliorer le suivi des cas-contacts et atteindre rapidement un taux de vaccination élevée chez les populations vulnérables. »