La télévision russe simule le bombardement nucléaire de l’Europe: «Qu’ils y réfléchissent»

La télévision russe simule le bombardement nucléaire de l’Europe: «Qu’ils y réfléchissent»
Ph. Twitter

La tension continue de monter en Russie alors que le conflit en Ukraine s’enlise. Pour mettre la pression sur les Occidentaux qui viennent en aide à l’Ukraine, la propagande russe aborde de plus en plus souvent la question de la bombe nucléaire. C’était à nouveau le cas cette semaine lors d’une émission diffusée à la télévision russe. Dans cette émission, on peut voir et entendre des commentateurs russes rappeler à quel point une attaque nucléaire serait rapide et fatale pour l’Europe. Les commentateurs assurent ainsi qu’il ne faudrait que 106 secondes pour qu’une bombe lancée de Kaliningrad atteigne Berlin, 200 secondes pour qu’elle atteigne Paris, et 202 secondes pour qu’elle atteigne Londres.

« Ces missiles ne peuvent pas être interceptés. On doit leur montrer cette image. Regardez, comptez les secondes. Qu’ils y réfléchissent. Voilà comment il faut parler avec eux. Ils ne comprennent rien d’autre », a notamment lancé Aleksey Zhuravlyov, un politicien russe. Ces propos n’ont heureusement pas convaincu l’ensemble du plateau, le présentateur lui rappelant notamment que la Grande-Bretagne avait, elle aussi, la bombe nucléaire. « Quand vous proposez cette attaque, comprenez-vous que personne n’y survivrait ? Personne sur la planète ».

« Nous repartirons de zéro », lui a rétorqué Aleksey Zhuravlyov.