La spectatrice qui a provoqué l’énorme chute dans le peloton du Tour de France placée en garde à vue

La spectatrice qui a provoqué l’énorme chute dans le peloton du Tour de France placée en garde à vue

«La femme a été identifiée formellement. Elle est en garde à vue depuis quelques minutes, l’audition commence à peine», a assuré cette source, qui a précisé qu’elle était de nationalité française. «Un suspect est en garde à vue», a de son côté confirmé le procureur de la République de Brest Camille Miansoni.

Les organisateurs de la course cycliste avaient annoncé porter plainte contre cette femme à l’origine de l’accident survenu à 45 kilomètres de l’arrivée de la première étape du Tour, à Landerneau.

Enquête ouverte

La chute avait été provoquée par une spectatrice qui a brandi une pancarte empiétant sur la chaussée. L’Allemand Tony Martin, qui avait percuté cette pancarte, a chuté et a entraîné au sol, par un effet de dominos, bon nombre de coureurs.

Trois coureurs avaient été contraints à l’abandon dans cette première étape du Tour : l’Allemand Jasha Sutterlin (DSM), le Lituanien Ignatas Konovalovas (Groupama-FDJ) et le Français Cyril Lemoine (BB Hôtels).

Le parquet avait ouvert une enquête pour « blessures involontaires avec incapacité n’excédant pas trois mois par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence ». Elle risque une lourde amende.