La puissance militaire de la Russie affaiblie pour les années à venir

La puissance militaire de la Russie affaiblie pour les années à venir
AFP / S. Supinsky

L’armée russe est «considérablement affaiblie» par tous les dégâts qu’elle subit depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, assure le ministère britannique de la Défense. Et ce conflit a rendu nombre de forces d'élite russes « inefficaces au combat ».

« Au début du conflit, la Russie avait engagé plus de 120 groupes tactiques de bataillon, soit environ 65% de l’ensemble de ses forces terrestres », détaille le ministère britannique de la Défense. « Aujourd’hui, il y a probablement plus d’un quart de ces unités qui ont été déclarées inaptes au combat. »

« Certaines des meilleures unités russes, en ce compris les VDV [parachutistes russes], ont subi des niveaux de pertes très élevés », ajoute le ministère. « Il faudra probablement des années à la Russie pour reconstituer toutes ces forces. »

Des années pour résorber les pertes

Ajouté à cela que les sanctions contre Moscou compliqueront son rétablissement. À long terme, la capacité du pays à déployer une puissance militaire conventionnelle sera donc entravée, estime Londres.

La Russie a doublé, entre 2005 et 2018, son budget alloué à la Défense et a investi dans des forces offensives performantes pour les composantes aériennes, terrestres et navales. Mais la modernisation des équipements physiques n’a pas permis au pays de dominer la guerre en Ukraine, en raison d’erreurs de planification stratégique.

Selon des chiffres transmis par les autorités ukrainiennes, 24.200 soldats russes sont morts en Ukraine depuis le début de l’invasion. En outre, plus de mille chars russes, de 2.500 blindés, 194 avions et 1.800 autres véhicules militaires auraient été détruits par les forces ukrainiennes. Il reste toutefois difficile d’estimer l’ampleur réelle des pertes.