La fonte des glaciers dévoile un col suisse enseveli depuis au moins 2.000 ans

La fonte des glaciers dévoile un col suisse enseveli depuis au moins 2.000 ans
Ph. AFP / F. Coffrini

Depuis quelques jours, une langue de terre est totalement à l’air libre, alors que, comme le rappelle Glacier 3000 dans un communiqué, « en 2021 des mesures avaient révélé une épaisseur de glace d’environ 15 mètres à cet endroit ». Le col en question se trouve à la jonction du glacier de Tsanfleuron et de celui du Scex Rouge à un peu plus de 2.800 mètres d’altitude entre le canton de Vaud et celui du Valais dans le sud-ouest de la Suisse. Il se trouve sur le domaine skiable de Glacier 3000.

« L’été 2022, qui a suivi un hiver avare en précipitations, est en effet catastrophique pour les glaciers », note le communiqué. Pour le Dr. Mauro Fischer, glaciologue à l’université de Berne, « la perte d’épaisseur des glaciers dans la région des Diablerets sera en moyenne 3 fois supérieure cette année en comparaison avec les 10 derniers étés ».

Un phénomène très large

Mais le phénomène de fonte – désormais de fonte accélérée – est loin d’être isolé à cette partie de la Suisse. Les glaciers y ont perdu la moitié de leur volume depuis 1931, selon une étude publiée en août, par des scientifiques qui ont pour la première fois reconstitué le recul des glaciers au XXe siècle.

Les glaciers fondent désormais à un rythme de plus en plus rapide. Alors qu’ils ont perdu 50 % de leur volume entre 1931 et 2016, il ne leur a fallu que six ans seulement – entre 2016 et 2022 – pour en perdre 12 %, selon le réseau des relevés glaciologiques suisse GLAMOS.