Il retrouve le corps de sa compagne neuf mois après sa disparition dans les Pyrénées

Il retrouve le corps de sa compagne neuf mois après sa disparition dans les Pyrénées
Ph. Facebook

La Britannique de 27 ans qui a disparu sans laisser de trace en novembre de l’année dernière lors d’une randonnée dans les Pyrénées est décédée. Son petit ami, qui la cherchait depuis des mois, a retrouvé sa dépouille et ses affaires lundi après-midi, rapporte Sudinfo.

Esther avait donné un dernier signe de vie lorsqu’elle a envoyé un selfie à son petit ami le 22 novembre via WhatsApp, alors qu’elle partait en solo pour une randonnée dans les Pyrénées françaises. Comme elle n’a pas répondu à l’heure dite quelques jours plus tard, son ami Daniel Colegate, qui se trouvait à 160 kilomètres dans une ferme, a alerté les secours. La police avait immédiatement lancé une recherche massive et Daniel s’est mis lui aussi à sa recherche.

L’ADN d’Esther

Le mois dernier, un coureur a trouvé des ossements près d’un chemin à Bagnères-de-Luchon, dans le sud de la France. L’analyse ADN a révélé qu’il provenait d’Esther. Daniel Colegate s’est alors rendu sur place, dans les Pyrénées. Il a découvert le corps de sa compagne et ses équipements. « Le corps d’Esther Dingley et ses équipements ont été retrouvés l’après-midi du 9 août dans les Pyrénées, près de l’endroit où un os avait été découvert », indique l’association LBT Global dans un communiqué.