Guerre en Ukraine: les forces ukrainiennes se sont retirées de la ville assiégée de Popasna

Guerre en Ukraine: les forces ukrainiennes se sont retirées de la ville assiégée de Popasna
AFP / R. Schemidt

« Malheureusement, nos troupes ont dû se retirer de Popasna après plus de deux mois de bombardement par les forces russes », a déclaré le gouverneur de l’oblast de Lougansk, Sergueï Hajdaj, dans une interview télévisée, selon l’agence de presse ukrainienne Unian. Les Ukrainiens se sont déplacés vers des positions en dehors de la ville, a-t-il précisé.

Selon M. Hajdaj, Popasna a été « détruite jusqu’aux fondations ». L’oblast de Lougansk est actuellement fortement disputé, mais les plans russes « visant à conquérir entièrement la région de Lougansk d’ici le 9 mai » sont hors de portée, a déclaré le gouverneur. Les forces pro-russes contrôlent actuellement environ 90 % du territoire.

Des séparatistes pro-russes

Popasna est assiégée depuis des semaines par des séparatistes pro-russes et des troupes fidèles à Moscou, soutenus par l’aviation et l’artillerie. Les unités russes sont entrées pour la première fois dans la petite ville, que les Ukrainiens avaient transformée en forteresse le 8 mars, il y a exactement deux mois. Avant le début de la guerre, Popasna comptait quelque 20.000 habitants.