Guerre en Ukraine: la Russie est «la menace la plus directe» pour l’ordre mondial, selon Ursula von der Leyen

Guerre en Ukraine: la Russie est «la menace la plus directe» pour l’ordre mondial, selon Ursula von der Leyen
Ph. AFP

La Russie « est aujourd’hui la menace la plus directe pour l’ordre mondial avec la guerre barbare contre l’Ukraine, et son pacte inquiétant avec la Chine », a dit Mme von der Leyen après avoir rencontré le Premier ministre japonais Fumio Kishida avec le président du Conseil européen Charles Michel.

Les deux responsables européens étaient jeudi à Tokyo pour un cycle annuel de discussions Japon-UE, intervenant cette fois-ci en plein conflit russo-ukrainien et dans un contexte d’inquiétudes croissantes en Asie quant aux ambitions militaires de la Chine.

Toute la planète concernée

« L’invasion de l’Ukraine par la Russie ne concerne pas seulement l’Europe, mais elle ébranle le cœur de l’ordre international, y compris l’Asie. Cela ne doit pas être toléré », a déclaré M. Kishida, dont le gouvernement s’est associé aux sanctions occidentales contre Moscou, notamment financières et énergétiques.

La position de plus en plus musclée de Pékin en Asie était également à l’ordre du jour, l’Union européenne cherchant à jouer un rôle plus important face à Pékin.

« Notre coopération en Ukraine est essentielle en Europe, mais elle est également importante dans la région indo-pacifique et nous voulons également approfondir nos consultations sur une Chine qui s’affirme de plus en plus », a déclaré M. Michel.

« Nous pensons que la Chine doit s’affirmer pour défendre le système multilatéral dont elle a bénéficié pour développer son pays », a-t-il ajouté.