Face à la pénurie de lait infantile, des parents américains se tournent vers des recettes maison qui peuvent être dangereuses

Face à la pénurie de lait infantile, des parents américains se tournent vers des recettes maison qui peuvent être dangereuses
September15 / Getty Images©

Des parents désespérés. Face à la pénurie qui touche la production de lait infantile aux États-Unis, certains se tournent vers le « Do-It-Yourself ». Google Trend rapporte une augmentation de 2400 % des recherches de recettes maison de lait infantile, entre avril et mai 2022. Selon Bloomberg, sur Twitter, les messages sur des préparations maison ont augmenté de 2100 % entre la première et la deuxième semaine de mai.

Des recettes « maison » apparaissent

Sur les réseaux sociaux, une recette, supposément crée dans les années 1950 rencontre un franc succès. Sa composition : de l’eau, du lait concentré et du glucose.

Pourtant, l’American Academy of Paediatrics (AAP) déconseille de fabriquer son propre lait infantile, même si les spécialistes reconnaissent que des préparations maison aient pu être utilisées dans le passé. Ces recettes « présentent des problèmes de sécurité importants concernant la contamination et la concentration en nutriments ».

Le danger est réel

Cela « peut provoquer une contamination ou un mauvais équilibre des nutriments », peut-on lire sur leur site internet. Le danger est réel pour les bambins, dont certains ont été hospitalisés. De plus, dans les recettes faites maison, des composants vitaux pour l’enfant peuvent manquer tels que le fer ou les vitamines.

Les réseaux sociaux abondent pourtant de messages d’adultes nourris dans les années 50 ou 60 avec du lait maternel concocté par leurs parents qui sont en bonne santé. « Ces enfants n’allaient pas bien. Les taux de mortalité infantile étaient plus élevés et les bébés souffraient de malnutrition », explique Dr Steve Lauer, pédiatre au sein du système de santé de l’Université du Kansas, cité par The Kansas City Star. « « Les formules [de lait infantile industriel] sont des mélanges vraiment compliqués, qui tentent de reproduire le plus fidèlement possible le lait maternel ». Chose qu’une recette maison est incapable de faire, explique le pédiatre. Or, « la croissance et le développement d’un bébé, en particulier le développement du cerveau, dépendent de façon critique de l’apport des bons nutriments à un âge précoce », poursuit-il.

@emam.moore

#babyformulashortage #babyformula #famine #wetnurse #goatmilk #goatmilkformula #diybabyformula #babyfoodrecipes #feedisbest #modernwetnurse

♬ original sound - Elizabeth Molly Moor

75 % des nouveau-nés nourris avec du lait infantile

Cette pénurie de lait maternisé est due à la fois à des problèmes de chaîne d’approvisionnement, un manque de main-d’œuvre lié à la pandémie et un récent rappel de certains produits en raison de crainte d’infections bactériennes. Résultat, les rayons de magasins vides se multiplient à travers le pays depuis des semaines, comme le montrent de nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux.

Dans le pays de l’Oncle Sam, une mère sur quatre allaite son enfant lors des six premiers mois, rapporte le Centre National de Contrôle et de Prévention des maladies. 75 % des nouveau-nés dépendent donc du lait infantile.

Pour tenter d’endiguer cette crise, le président américain Joe Biden a annoncé la mise en place d’un pont aérien entre l’Allemagne et les États-Unis. Le nom de cette opération : « Fly Formula » pour « Envol du lait en poudre ». Pour relancer la production, le président a invoqué une loi datant de la guerre froide, la « Defense Production Act ». L’objectif est de livrer en matière première les fabricants de lait en poudre. Selon le gouvernement, la crise devrait encore durer plusieurs semaines.