Enterrement de la Reine Elizabeth II: Charles III pourrait-il abdiquer?

Enterrement de la Reine Elizabeth II: Charles III pourrait-il abdiquer?

Le 8 septembre dernier, le cœur des Anglais se déchirait : leur reine venait de décéder. Après 70 ans de règne, Elizabeth passe le flambeau à son fils. À 73 ans, Charles III devient alors automatiquement le nouveau roi du Royaume-Uni. Avec ce changement, une question légitime se pose : est-ce que Charles va choisir l’abdication ? Nous le savons, en Angleterre, pas question de badiner quand il s’agit de monarchie. Les Anglais sont très à cheval sur leurs traditions et la famille royale est une institution forte. Une abdication pourrait alors être considérée comme une forme de trahison. Pourtant, plusieurs éléments peuvent jouer en faveur du renoncement.

1. L’âge du nouveau souverain

À presque 74 ans, le nouveau roi ne va pas en rajeunissant. Il est d’ailleurs le plus vieil héritier de la couronne. Beaucoup se demandent s’il possède encore la force d’affronter ce défi pour lequel il est pourtant préparé depuis son plus jeune âge. Pour certains, voir William monter sur le trône à 40 ans ne serait pas une mauvaise idée. Cela permettrait au prince de Galles de s’installer pour une durée plus longue et ainsi éviter à la monarchie britannique une succession de courts règnes.

2. Charles III n’a pas la cote

Charles n’a jamais été le plus apprécié de la famille royale. La raison principale : son mariage raté avec la princesse Diana. Alors que le peuple britannique se prend d’affection pour celle que l’on surnommait Lady Di, c’est le choc à l’annonce du divorce. Ils prennent Charles comme seul responsable de cet échec. Ils auront, par la suite, beaucoup de mal à accepter son remariage avec Camilla Parker-Bowles, celle avec qui il avoue avoir eu une liaison alors qu’il était encore marié. William, quant à lui, a réussi à conquérir le cœur des Britanniques. Kate et lui sont très appréciés. Certains espéraient même le voir directement succéder à sa grand-mère.

3. L’abdication devient de plus en plus courante

À l’heure actuelle, l’abdication n’est plus un tabou dans les monarchies modernes. Pas besoin d’aller chercher bien loin pour trouver un exemple. Le 21 juillet 2013, notre roi Albert II prend sa retraite et abdique au profit de Philippe. Les Pays-Bas et l’Espagne ont également vu un souverain passer la main un peu plus tôt que prévu. Comme quoi, même les rois et reines ont besoin d’une retraite.

Malgré cela, Elizabeth II n’a jamais été favorable à une quelconque abdication. Tout laisse donc à penser que Charles III respectera le souhait de sa mère et restera sur le trône jusqu’à la fin.