En Inde, des villageois descendent dans les puits au péril de leur vie pour trouver à boire

En Inde, des villageois descendent dans les puits au péril de leur vie pour trouver à boire
Ph. Twitter

La situation climatique continue d’inquiéter en Inde. Les fortes chaleurs qui ont commencé en mars dernier. Elles se sont intensifiées en avril avec des températures dépassant les 40ºC à l’ombre. « Le mois de mars a été le plus chaud en Inde depuis que les registres ont commencé il y a 122 ans selon le Département météorologique indien (IMD). Les températures étaient constamment de 3 ºC à 8 ºC au-dessus de la moyenne, battant de nombreux records », ont indiqué les scientifiques du réseau international World Weather Attribution (WWA).

De grands risques pour trouver à boire

Parallèlement à cette vague de chaleur, les précipitions ont été particulièrement faibles et le pays souffre d’une situation de sécheresse. Des images de l’agence indienne ANI montrent la détresse de certains habitants, obligés de descendre dans des puits pour récupérer un peu d’eau.

Dans une vidéo tournée à dans l’état de Madhya Pradesh au centre de l’Inde, on voit des villageois descendre à mains nues pour obtenir quelques litres du liquide qui se fait si rare. Ils n’ont aucune protection et doivent descendre et remontrer à la force de leurs bras. Mais ils n’ont pas d’autres solutions puisqu’ils n’ont pas accès à l’eau courante.

« Nous devons descendre dans le puits pour recueillir de l’eau. Il y a trois puits ici, tous sont presque à sec. Aucune pompe manuelle n’a d’eau », a expliqué une villageoise à ANI.