En couple depuis six ans, elle découvre qu’elle sort en réalité avec son frère biologique

En couple depuis six ans, elle découvre qu’elle sort en réalité avec son frère biologique
Ph. Pexels

À 30 ans, une jeune femme a découvert que son compagnon de longue date et de deux ans son aîné était en réalité son frère biologique. Anonymement, elle a partagé son histoire sur Reddit. « Je viens d’apprendre que je sors avec mon frère biologique depuis six ans », écrit-elle, précisant qu’elle continuera à l’appeler « mon petit ami » tout au long de son témoignage.

« Une attirance immédiate »

« J’ai été adoptée lorsque j’étais bébé, mais je ne l’ai appris que lorsque j’étais au lycée », retrace-t-elle. L’adoption fait d’ailleurs parties des points communs qu’elle avait avec son petit ami, lui aussi adopté durant son enfance : « Nous l’avons tous les deux appris tardivement et nous avons tous les deux eu la chance de tomber dans de bonnes familles. » Leurs parcours communs les ont donc liés.

« Notre relation a toujours été et est toujours excellente. On s’est compris très vite. Nous avons rapidement été attirés l’un vers l’autre. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un avec qui je ressentais une attirance et une familiarité aussi immédiates », se souvient la trentenaire. « Mais aujourd’hui, je sais que tout cela, c’est parce que c’est mon frère. »

« Il reste l’amour de ma vie »

S’ils avaient décidé de ne pas avoir d’enfant ensemble, ils ont traversé toutes les étapes traditionnelles des longues relations : se dire « je t’aime », rencontrer les familles, et, bien entendu, avoir des relations sexuelles.

Ce n’est que tout récemment que la jeune femme a découvert la vérité, après avoir fait un test ADN pour retracer son arbre généalogique. « J’ai découvert que nous étions frères et sœurs. J’étais choquée. C’est le moins que l’on puisse dire », confie-t-elle. « J’espère que ce test est un faux. Mais je panique. Pour moi, c’est toujours l’amour de ma vie.

Et de préciser : « Je viens seulement de découvrir cette information. Mon petit ami ne le sait pas encore. » On ne peut qu’imaginer que la conversation va être très, très difficile…