En 2022, les voyages tendances seront ceux des grands espaces où se reconnecter avec la nature

En 2022, les voyages tendances seront ceux des grands espaces où se reconnecter avec la nature
Ph. Shutterstock

Se reconnecter à la nature, là où la présence d’aucune personne ne nous fera craindre la réapparition d’un variant, là où l’on prendra une immense respiration pour oublier ces longs mois angoissants à vivre au rythme des contaminations. Compte tenu du contexte sanitaire actuel, le projet peut paraître encore irréel. Pourtant, cela n’a pas empêché CNN de publier son palmarès annuel des destinations à visiter en 2022. La chaîne américaine s’est imposée comme une référence en matière de tendances à suivre quand on est un backpacker…

Confronté aux problématiques actuelles du secteur touristique qui doit jongler entre fermeture des frontières, réduction des plannings de vols et protocoles sanitaires, le réseau télévisé a cru nécessaire de mettre la lumière sur tous ces grands espaces qui peuplent la planète où l’on aura la garantie de ne croiser que très peu de monde.

Du Gabon jusqu’au Groënland

Les parcs nationaux sont les solutions les plus évidentes. Rien d’étonnant donc si CNN a sélectionné les réserves animales du Gabon, et notamment le parc d’Ivindo fraîchement reconnu par l’Unesco comme un site à préserver. Le parc américain de Yellowstone, qui célébrera ses 150 ans en 2022, ne manque pas non plus à l’appel.

Pour vous assurer des espaces où les distanciations sociales ne constitueront pas un sujet, la chaîne américaine vous engage à visiter des îles méconnues situées au large de l’Ecosse. Les Orcades (ou Orkney) comptent 70 îles, dont 20 sont inoccupées. Sinon, embarquement immédiat pour le Canada. Direction la côte est sur les traces des Indiens Mi’kmaq, première nation à avoir fait sienne l’île du Cap-Breton. Mesurant plus de 10.000 km2, la destination qui plonge les visiteurs entre mer et montagne est assez grande pour disperser les curieux qui viennent jusqu’à elle.

Si vous êtes un voyageur chevronné et que vous recherchez l’exotisme d’une escapade en connexion totale avec la nature, CNN vous incite à plier bagage pour Disko Bay, sur la côte occidentale… du Groënland. Les seules rencontres que vous réaliserez seront celles avec les baleines et les icebergs monumentaux.

Mais si vos critères prennent en compte des températures plus chaudes, mieux vaut miser sur l’outback australien. Vous pensiez tout savoir sur l’île-continent ? C’était sans compter sur le désert de Munga-Thirri-Simpson. C’est un coin du célèbre désert Simpson, qui se gagne au départ de la ville d’Adélaïde, dans l’état d’Australie-méridionale.