À elles seules, 20 entreprises produisent plus de la moitié des déchets plastiques dans le monde

À elles seules, 20 entreprises produisent plus de la moitié des déchets plastiques dans le monde
Mario De Moya F / Getty Images©

Les plastiques à usage unique, qui représentent plus d’un tiers des plastiques produits chaque année, sont une source de pollution de l’environnement, et plus particulièrement encore des océans où finissent chaque année entre 5 à 13 millions de tonnes de ces déchets.

Dans son dernier rapport, The Plastic Waste Makers Index*, la Minderoo Foundation a identifié les entreprises qui produisent à partir de combustibles fossiles les cinq polymères à l’origine de la grande majorité des déchets plastiques à usage unique dans le monde, mais aussi celles qui ont amorcé un virage pour créer une économie circulaire des plastiques.

Des sociétés américaines dans le haut du classement

Verdict, seulement vingt entreprises sont responsables de plus de la moitié des déchets plastiques à usage unique dans le monde. ExxonMobil, société pétrolière basée aux États-Unis, se hisse au sommet des entreprises qui génèrent le plus de déchets plastiques (5,9 millions de tonnes), devant Dow, multinationale américaine (5,6 millions de tonnes), et Sinopec, groupe pétrolier et chimique chinois (5,3 millions de tonnes). Le rapport précise qu’à elles trois, ces sociétés sont responsables de 16 % des déchets plastiques à usage unique dans le monde.

Si l’on s’intéresse uniquement au Top 20 de ces entreprises les plus polluantes en matière de déchets plastiques à usage unique, onze d’entre elles sont basées en Asie, quatre en Europe, trois en Amérique du Nord, une en Amérique latine et une au Moyen-Orient.

La France dans le Top 10

The Plastic Waste Makers Index nous donne également un aperçu des pays qui génèrent le plus de déchets plastiques à usage unique, classés selon la consommation par habitant. L’Australie arrive en tête avec 59 kilos par personne en 2019, devant les États-Unis (53 kilos), la Corée du Sud et le Royaume-Uni (une quarantaine de kilos), le Japon (environ 35 kilos), et en sixième position, la France, à quasi-égalité avec le pays du Soleil-Levant.

*Le Plastic Waste-Makers Index de la Minderoo Foundation a été développé en partenariat avec Wood Mackenzie, des experts de la London School of Economics, et du Stockholm Environment Institute, entre autres.