Elle simule un terrible cancer pour se rendre gratuitement à Disneyland Paris

Elle simule un terrible cancer pour se rendre gratuitement à Disneyland Paris
AFP / B. Guay

Stéphanie est ce que l’on peut qualifier d’une maman de la honte. Afin de se rendre gratuitement à Disneyland Paris, cette Britannique a fait croire à ses proches qu’elle souffrait d’un cancer des poumons, de quatre tumeurs au cerveau, et qu’il ne lui restait plus que 18 mois à vivre. Pour faire tomber ses proches dans le panneau, elle a même été jusqu’à se raser les cheveux en 2017. Elle a ainsi récolté plus de 11.000 € de dons…

Selon The Hull Live, la femme de 32 ans a même réussi à tromper son mari, qui préparait ses funérailles. Le mensonge de la maman de trois enfants a été mis à mal par les services sociaux. Ceux-ci ont été contactés en raison d’inquiétude concernant la garde des enfants de la famille si Stéphanie venait à perdre la vie.

Lors de son jugement, où elle a été reconnue coupable et condamnée à une peine de 15 mois de prison, le procureur David Godfrey a déclaré que la vie de son mari est désormais brisée : « À la suite des mensonges, il a quitté le domicile familial. Il ressent une grande honte face à ce qu’il s’est passé. Il est maintenant endetté. Sa vie de famille a été brisée à cause des mensonges de son ex-femme ».