Elle n’a toujours pas retrouvé le goût ni l’odorat six mois après avoir attrapé le coronavirus

Elle n’a toujours pas retrouvé le goût ni l’odorat six mois après avoir attrapé le coronavirus
Ph. Unsplash

Gwendalyn Kellan, une adolescente de 14 ans qui a contracté la Covid-19 il y a six mois, n’a toujours pas retrouvé le goût et l’odorat. La jeune fille renifle des huiles essentielles à longueur de journée, mais en vain. Elles sentent toutes le caoutchouc brûlé, d’après elle.

Malheureusement pour elle, depuis qu’elle a eu le coronavirus, tout ce que la jeune américaine mange a « le goût du vomi ». Son père, David Kellan, a expliqué dans les colonnes du Mirror qu’il avait bien peur que sa fille ne retrouve plus jamais deux de ses cinq sens. « Le médecin des oreilles, du nez et de la gorge nous a dit qu’après autant de temps, cela pourrait ne jamais revenir. Vous avez cinq sens et quand il vous en manque deux, cela rend les choses difficiles dans la vie », témoigne David.

Des stimulations quotidiennes

« J’ai commencé à m’inquiéter quand cela faisait deux mois et que je n’avais toujours pas retrouvé le goût, alors que mon ami, qui a aussi eu la Covid, l’avait retrouvé après deux semaines », explique la jeune fille. Malgré le peu d’espoir qui lui reste, Gwendalyn essaie de stimuler son odorat : « Tous les jours, je renifle quatre huiles essentielles différentes pendant vingt secondes chacune. La seule que je sens un peu est celle à l’orange. Les trois autres sentent le caoutchouc brûlé », témoigne Gwendalyn.

Quant à la nourriture, tout a « le goût du vomi », raconte-t-elle. « J’espère qu’ils trouveront quelque chose qui résoudra le problème. Le steak et les fruits me manquent beaucoup et je sens des choses comme mon parfum et mon détergent à lessive », explique la jeune fille.

Le docteur Sam Huh, responsable du site de chirurgie oto-rhino-laryngologique au Mount Sinai de Brooklyn, explique avoir rencontré des patients qui n’avaient toujours pas retrouvé le goût et l’odorat après des mois : « J’ai une poignée de patients qui ont mis huit mois pour récupérer leur odorat et un autre qui a pris une année complète », explique-t-il. Afin de stimuler l’odorat, il conseille de renifler l’odeur du café, de la cannelle, de l’ail et des agrumes trois fois par jour. L’espoir n’est donc pas tout à fait perdu pour Gwendalyn !