Disparition de Lylou, 13 ans: les terribles révélations de sa maman à propos de sa fille, victime d’un viol collectif

Disparition de Lylou, 13 ans: les terribles révélations de sa maman à propos de sa fille, victime d’un viol collectif

« Maman, je suis triste » : c’est le dernier SMS que Lylou, une petite fille de 13 ans, a envoyé à sa maman avant de se volatiliser dans la nature. Depuis, elle est sans GSM, qu’elle a laissé chez elle et sans moyen de paiement, dont elle ne disposait pas.

De terribles révélations

Ce mardi, sa maman Gaëlle a lancé un nouvel appel à témoins, sur les réseaux sociaux et dans les médias, avec l’assistance de la brigade de recherches de gendarmerie de Lyon. Dans les colonnes de « La Dépêche », la mère se confie un peu plus sur le mal-être de sa fille, expliquant qu’elle a été victime d’un viol collectif à l’âge de 10 ans. En septembre, elle a été confrontée fin septembre aux deux personnes accusées des faits, ce qu’elle n’a pas supporté.

Les premiers éléments d’enquête font état d’une jeune fille en rupture familiale qui serait tombée sur des perosnnes malintentionnées au détour d’une conversation Snapchat. Celles-ci auraient fait miroiter à Lylou un logement si elle envoyait des photos d’elles dénudées. Elle a ensuite été enfermée dans une chambre d’hôtel où elle devait faire des passes. Il s’agirait d’un trio d’une jeune femme de 19 ans qui réserve les hôtels, ainsi que de deux jeunes hommes qui surveillent la passe et empochent l’argent de la prostitution.

L’avis de recherche

L’avis de recherche décrit Lylou comme une préadolescente mesurant 1,60 m, aux yeux verts et cheveux noirs mi-longs. De corpulence moyenne, elle dispose d’un piercing au nez et de taches de rousseur. Aux dernières nouvelles, elle portait un jogging noir et un crop top bleu. Outre cette description physique, Gaëlle évoque une petite fille naïve et influençable qui aurait déjà fugué par le passé. Mais cette fois-ci, la disparition est beaucoup plus inquiétante, car elle n’a aucun effets personnels avec elle.

Sous l’emprise de quelqu’un ?

« Je pense que tout ça l’a beaucoup remuée. C’est très dur dans la tête d’une enfant de comprendre la justice. Elle aimerait que tout aille plus vite », explique la maman à propos de Lylou. Selon elle, l’enfant est en danger et sous l’emprise de quelqu’un. « Je ferai tout pour elle. Mais la gendarmerie considère que c’est une fugue et ne m’aide pas assez à retrouver mon bébé. Il n’y a aucune piste », se désole Gaëlle auprès d’actulyon.fr. À l’heure d’écrire ces lignes, l’enquête en est toujours au point mort. Cela fait six semaines que Lylou a disparu.

La gendarmerie appelle toute personne ayant des informations à contacter le 06.23.60.26.67 ou par mail recherche69.lylou@gendarmerie.interieur.gouv.fr.

Retrouvez toute l’actualité sur Metrotime.be