Deux sœurs victimes de la foudre

Deux sœurs victimes de la foudre
Belga / N. Maeterlinck

Deux sœurs norvégiennes ont péri dans un incident en montagne ce dimanche. Elles ont été frappées par la foudre durant une randonnée et n’ont pas survécu. Une troisième victime, faisant également partie de la fratrie, a été transportée d’urgence à l’hôpital et son identité n’a pas été révélée.

Bénédicte Myrset, 18 ans, et Victoria Myrset, 12 ans, ont perdu la vie alors qu’elles marchaient dans la région montagneuse de Hareid, en Norvège, ce dimanche. Elles se trouvaient avec leur troisième frère ou sœur, dont l’identité n’a pas été révélée, quand la foudre les a frappés. La famille était sur le mont Melshorn lorsque la tragédie s’est produite.

La troisième personne a été transportée à l’hôpital

Le frère ou la sœur survivant(e), a été transporté(e) d’urgence dans un hôpital voisin avant d’être transféré(e) dans un établissement médical plus grand à Bergen, deuxième ville de Norvège. Le maire de Hareid, Bernt Brandal, a publié une déclaration dans laquelle il qualifie la mort des sœurs d’« événement profondément tragique » et ajoute que la météo a « changé très rapidement », comme le rapporte la chaîne de télévision norvégienne NRK.

La maire s’est exprimée

Toujours selon la chaîne, se sont plus de 800 impacts de foudre qui ont été enregistrés dans la région dimanche après-midi et en début de soirée. La maire d’Oslo, dont sont originaires les deux sœurs, a déclaré : « Mes pensées les plus chaleureuses vont d’abord et avant tout aux parents de ces filles, à l’enfant qui est à l’hôpital, ainsi qu’à sa famille proche et à ses amis. »