Deux familles vont être indemnisées pour les photos volées du crash mortel de Kobe Bryant

Deux familles vont être indemnisées pour les photos volées du crash mortel de Kobe Bryant
AFP / M. Ralston

L’accord d’indemnisation voté mardi par les autorités du comté doit encore être validé par un juge et ne concerne pas la veuve de la star du basketball, qui a elle aussi porté plainte pour ces photos volées.

Kobe Bryant, sa fille de 13 ans Gianna et sept autres personnes sont décédés dans un accident d’hélicoptère survenu le 26 janvier 2020 à l’ouest de Los Angeles.

Les seules personnes qui étaient autorisées à prendre des photos sur les lieux de la catastrophe étaient des enquêteurs de l’agence chargée de la sécurité dans les transports (NTSB) et du bureau du médecin légiste.

Traumatisme émotionnel

Mais des policiers et pompiers travaillant pour le comté de Los Angeles avaient pris des clichés de la scène et des victimes à l’aide de leurs téléphones et les avaient ensuite partagées avec d’autres personnes. L’affaire s’était rapidement ébruitée et avait fait scandale.

Des familles de victimes avaient dans la foulée porté plainte contre le comté pour le traumatisme émotionnel provoqué par ces clichés illicites et leur diffusion.