Deux civils abattus froidement par des soldats russes dans ce qui s’apparente à un crime de guerre près de Kiev

Deux civils abattus froidement par des soldats russes dans ce qui s’apparente à un crime de guerre près de Kiev
Ph. Twitter

Le 16 mars dernier, dans la banlieue de Kiev, deux civils ukrainiens ont été tués par des soldats russes au niveau d’une concession automobile. Il s’agissait du propriétaire de la concession, qui a été pillée par l’armée, ainsi que de son gardien, Leonid Oleksiyovych Plyats, un grand-père de 68 ans.

Ces images terribles, la fille de Leonid les a consultées et a décidé de les rendre publiques par le biais de la CNN, à qui elle explique : « Ce sont des bourreaux. C’est horrible. Mon père était un citoyen de 68 ans, pacifique et non armé. »

Attention, les images ci-dessous peuvent heurter la sensibilité.

Froidement abattus

La chaîne américaine explique qu’aucun combat n’avait lieu autour de la concession et que cinq soldats ont décidé d’entrer sur place. Le propriétaire des lieux est alors allé à leur rencontre, les mains en l’air, et il a été fouillé par les Russes. Le gardien de la concession rejoint la conversation, puis les soldats se détournent et les deux Ukrainiens tracent leur route. C’est alors que deux des soldats reviennent sur leurs pas et abattent les civils.

Le gardien de la concession n’est pas mort sur le coup et se relève, pour atteindre son poste de contrôle comme il peut. Il appelle des gens à l’aide grâce à son GSM, mais lorsque des combattants arrivent sur place, le corps du grand-père est inanimé. Pour l’un des volontaires, il s’agit d’un crime de guerre : « Si ces hommes peuvent être capturés, ils méritent la peine de mort. »