Des supporters contraints d’abandonner leurs drapeaux arc-en-ciel à Budapest

Des supporters contraints d’abandonner leurs drapeaux arc-en-ciel à Budapest
Ph. AFP

Sur ordre de l’UEFA, des agents de sécurité ont demandé à tous les supporters bataves en possession de bannières arc-en-ciel dans la fanzone prévue à leur intention dans la capitale hongroise, ainsi qu’à l’entrée du stade Puskas Arena, d’abandonner leur étendard, symbole de la communauté homosexuelle, a indiqué un porte-parole de l’union néerlandaise de football.

Selon cette même source, l’UEFA n’entend autoriser que les seuls drapeaux nationaux des pays en compétition lors de cette rencontre. Avec ces drapeaux arc-en-ciel, de nombreux supporters néerlandais entendaient dénoncer la récente loi hongroise réprimant l’homosexualité.

L’UEFA s’était déjà attirée les critiques lors du premier tour de la compétition lorsqu’elle avait interdit à la ville de Munich d’illuminer son stade aux couleurs de l’arc-en-ciel à l’occasion de la rencontre entre l’Allemagne et la Hongrie qui devait s’y jouer.