Des Français non vaccinés n’ont qu’à traverser la rue pour manger au restaurant en Belgique: «C’est déloyal»

Des Français non vaccinés n’ont qu’à traverser la rue pour manger au restaurant en Belgique: «C’est déloyal»
AFP / F. Lo Presti

Depuis ce lundi, le pass sanitaire fait partie de la vie des Français. Bars, restaurants, cinémas, hôpitaux, transports… Celui-ci prend la forme d’un QR code témoignant d’un schéma vaccinal complet, de la négativité d’un test Covid-19 ou du rétablissement de la maladie. Un pass qui divise la population et qui a également des conséquences en Belgique. Notamment au niveau des restaurants.

En effet, chez nous, aucune preuve de vaccination ou de rétablissement n’est nécessaire pour manger puisque la Belgique et la France ont des approches différentes. Et à la frontière belgo-française, cette situation énerve. C’est notamment le cas entre Lille et Dunkerque sur la D318. Comme l’explique, à nos confrères de RTL, Bénédicte Duyck, patronne du restaurant le Chalet du Mont Noir, la rue se trouve dans les deux pays : un trottoir est en France alors que celui d’en face est en Belgique.

Conséquence : les personnes n’ont qu’à traverser la rue pour se rendre au restaurant sans montrer de pass sanitaire. « Pour le week-end du 15 août, l’année dernière je me souviens qu’on était complet. Et actuellement, je n’ai qu’une seule table de réservée pour mon week-end. Mes clients m’ont prévenu : ils iront manger en Belgique. Ils sont juste en face : s’ils traversent, à moins de 50 mètres ils sont en Belgique », déclare la patronne à nos confrères. « C’est carrément déloyal… Et c’est le cas aussi pour les frontaliers avec la Suisse et le Luxembourg. Je demande une harmonisation. Je ne veux pas vivre d’aides : je veux juste travailler, mais qu’on soit tous sur le même pied d’égalité »