Des chercheurs développent une nouvelle batterie à l'espérance de vie exceptionnelle d'un siècle entier

Des chercheurs développent une nouvelle batterie à l'espérance de vie exceptionnelle d'un siècle entier
Ph. Tesla

Fondé en 2016, ce groupe de recherche, dirigé par le Dr Jeff Dahn de l'université Dalhousie, travaille sur diverses solutions pour augmenter la durée de vie des batteries des véhicules électriques. Ses dernières recherches ont abouti à une nouvelle batterie à base de nickel à l'espérance de vie exceptionnelle d'un siècle entier. Cette performance est due à l'augmentation de la densité énergétique.

Une durée de vie de 100 ans

Selon un article publié dans le Journal of the Electrochemical Society, il est question ici d'une batterie à base de nickel capable de conserver les propriétés des batteries actuelles, notamment en termes de temps de recharge, tout en affichant une résistance au temps inédite, grâce à sa densité d'énergie plus élevée, favorisée par l'utilisation d'un électrolyte avec des sels de lithium purs (LiFSI). En théorie, ces nouvelles cellules pourraient fonctionner quasiment 100 ans, sous réserve que leur température ne dépasse pas les 25 degrés.

Des batteries plus performantes à venir

La problématique de la durée de vie des batteries pour voitures électriques est avant tout évidemment écologique, l'objectif étant de ne plus avoir à changer de batterie durant tout le cycle de vie d'un véhicule. De fait, les projets se multiplient. Récemment, des scientifiques de l'Université du Michigan ont, de leur côté, réussi à créer un nouveau type de membrane à partir de Kevlar recyclé (celui-là même déjà utilisé dans les gilets pare-balles) qui pourrait aider au développement des batteries lithium-soufre. Ces batteries seraient jusqu'à 5 fois plus performantes que les modèles actuellement utilisés par l'industrie automobile, pour une durée de vie d'environ 1000 cycles de recharge, c'est à dire environ 10 ans.