Dans un cimetière de Palerme, 800 cercueils s’entassent et attendent d’être enterrés

Dans un cimetière de Palerme, 800 cercueils s’entassent et attendent d’être enterrés
Ph. Instagram

C’est un cimetière qui fait beaucoup parler de lui en Italie. À Palerme, le cimetière Santa Maria dei Rotoli est au cœur de la polémique depuis des mois. À l’heure actuelle, 800 corps attendent toujours d’être enterrés dans le cimetière qui n’a plus été agrandi depuis 40 ans. Des plans de rénovations ont bien été envisagés mais n’ont jamais été menés à bien. Ajoutez à cela le crématorium de la ville qui est hors-service et vous arriver à cette situation qui fait tant parler d’elle.

A post shared by Selvaggia Lucarelli (@selvaggialucarelli)

En attendant d’être enterrés, les cercueils sont placés dans une salle de stockage. Pour rendre hommage aux défunts, leurs proches doivent carrément enjamber d’autres cercueils. Certains se plaignent également de l’odeur qui règne dans la salle, certains cercueils étant encore ouverts. « Voir ces corps abandonnés dans cette structure exposée au soleil, à la pluie, et au vent, c’est vraiment déprimant. Pour les familles qui viennent rendre hommage à leurs proches, c’est une véritable humiliation », déplore un riverain.

D’après un conseiller communal, cette situation s’explique par un manque de prévoyance de l’administration ces 40 dernières années. « Quelle est la solution ? La création d’un nouveau cimetière dont on parle depuis 20 ans mais qu’on n’a pas pu construire par manque de finances et d’organisation », assure-t-il.