Craig, le premier être humain au monde à avoir vécu sans cœur ni pouls

Craig, le premier être humain au monde à avoir vécu sans cœur ni pouls
Ph. Focus Forward Films

Atteint d’amylose, une maladie auto-immune rare qui s’attaque notamment au cœur, Craig, 55 ans, avait été condamné par ses médecins. Lorsque ceux-ci lui ont annoncé, en 2011, qu’il ne lui restait que quelques heures à vivre, son épouse Linda a voulu tenter le tout pour le tout.

« Il voulait vivre et nous ne voulions pas le perdre. On ne sait jamais combien de temps il nous reste, mais ça valait la peine d’essayer », raconte-t-elle à Lad Bible. Elle a alors contacté Billy Cohn et Buz Frazier, deux chirurgiens qui venaient de mettre au point un appareil inédit.

Plus aucun battement de cœur

Après des années de recherches et de tentatives infructueuses, les docteurs Cohn et Frazier venaient de mettre au point une machine fonctionnelle pour remplacer le cœur, cet organe essentiel au fonctionnement du corps humain. L’appareil est composé de deux pompes centrifuges qui font circuler le sang, sans qu’il y ait de battement de cœur.

La machine avait déjà été testée sur une quarantaine de veaux. Pour la première fois, elle donc été testée sur l’être humain avec Craig, dont on a retiré le cœur malade avant de la mettre en place. « J’ai écouté et c’était incroyable », se souvient Linda. « Il y avait une sorte de bourdonnement mais il n’y avait pas de pouls. » Après l’opération, Craig a récupéré petit à petit : il parvenait à s’asseoir et à discuter.

Malheureusement, sa maladie s’est attaquée à son foie et à ses reins. Plus d’un mois après son opération, Craig en est décédé.

Durant plus d’un mois, il aura vécu avec ce cœur artificiel sans pouls qui n’a jamais montré de signe de défaillance, ont souligné les médecins.