Chaos dans un stade en Indonésie: 174 morts après un mouvement de foule

Chaos dans un stade en Indonésie: 174 morts après un mouvement de foule
Ph. Unsplash

« À 9h30 (02h30 GMT) le bilan est passé à 158 morts, et à 10h30 à 174 morts. Ce sont les données collectées par l’agence de gestion des catastrophes de Java Est », a indiqué le vice-gouverneur de la province Emil Dardak sur la chaîne de télévision Kompas TV.

Des émeutes

Samedi soir, des supporters de l’équipe du Arema FC ont pénétré sur le terrain du stade Kanjuruhan, dans la ville de Malang, après la défaite de leur équipe 3 à 2 contre celle de Persebaya Surabaya. C’était la première fois en plus de 20 ans que l’Arema FC perdait face à sa grande rivale.

La police, qui a qualifié cet incident d’« émeutes », a tenté de persuader les fans de regagner les gradins et a tiré des gaz lacrymogènes après la mort de deux policiers. De nombreuses victimes ont été piétinées mortellement.

Des images capturées à l’intérieur du stade montrent une énorme quantité de gaz lacrymogène et des personnes s’agrippant aux barrières, tentant de s’échapper. D’autres portaient des spectateurs blessés, se frayant un chemin à travers le chaos.

Le stade contenait 42.000 personnes et était au complet selon les autorités.