Cette ville finlandaise est devenue un exemple en matière de durabilité, de recyclage et de mobilité douce

Cette ville finlandaise est devenue un exemple en matière de durabilité, de recyclage et de mobilité douce
Ph. Lahti

Comme beaucoup de pays scandinaves, la Finlande se distingue en matière d’écologie et de durabilité. Lahti, une ville de 120.000 habitants, en est un exemple absolument parfait, de par la qualité de son air, sa politique de recyclage et sa gestion des déchets.

Des déchets ménagers presque entièrement recyclés

Lahti est une ville dont la notion de durabilité est au cœur des préoccupations depuis des années. En matière d’urbanisme par exemple, la ville a choisi de bâtir des maisons et des écoles à faible consommation d’énergie. La ville s’est aussi définitivement débarrassée du charbon et se chauffe exclusivement avec du combustible recyclé et du bois local. En matière de recyclage, la quasi-totalité (99 %) des déchets ménagers est actuellement réutilisée, que ce soit pour produire de l’énergie ou pour créer des matériaux recyclés. Preuve que cela fonctionne, une ancienne décharge a été réhabilitée en un imposant espace vert. L’objectif de Lahti est d’avoir une économie circulaire, sans le moindre déchet, d’ici 2050.

Mais la réussite la plus spectaculaire de la ville concerne sans doute le traitement réservé au lac Vesijärvi, particulièrement pollué par toute l’industrie environnante dans les années 70 et qui aujourd’hui est un lieu de détente où les gens aiment se baigner en famille.

Quand se déplacer à pied ou à vélo est récompensé

À Lahti, plus de la moitié des déplacements urbains se font via les transports publics, le vélo et la marche. Pour motiver les habitants de la ville à ne pas utiliser leur voiture, une application propose de calculer les émissions en CO2 liées à leurs déplacements et de les « récompenser » en conséquence. Cela peut prendre la forme de réductions diverses dans des magasins, de billets de transports gratuits et de cadeaux divers. La quantité de carbone non rejetée dans l’air se retrouve ainsi transformée en récompenses.

Plus anecdotique, mais tellement symbolique, Lahti est aussi la première ville au monde dans laquelle un service de skis en libre-service est mis à la disposition de la population pour se déplacer « proprement » lorsque la neige est abondante.