Ce test d’équilibre simple permettrait de savoir si vous vivrez longtemps

Ce test d’équilibre simple permettrait de savoir si vous vivrez longtemps
Ph. Pexels

Voici un petit test d’équilibre : tenez-vous sur une jambe en plaçant votre pied se trouvant en l’air derrière votre jambe d’appui. Gardez vos bras le long de votre corps et fixez un point en face de vous. Changez de jambe et répétez l’exercice une seconde fois. Vous y arrivez sans souci ? Si vous avez plus de 50 ans, âge à partir duquel l’équilibre se détériore assez rapidement, c’est plutôt une bonne nouvelle.

Effet boule de neige

Des chercheurs ont réalisé ce test sur 1.702 volontaires de 51 à 75 ans qu’ils ont suivis durant 12 ans. Chaque participant avait trois essais pour le réussir. Dans un article publié dans le British Journal of Medecine, les chercheurs expliquent que les participants à cette étude qui rataient le test avaient deux fois plus de chances de décéder dans la décennie suivante. « Être capable de tenir en équilibre sur une jambe est important pour une personne car cela reflète notamment son niveau de forme physique et de santé de manière plus générale », explique à CNN le docteur Claudio Gil Araújo, l’auteur cette étude.

« Nous avons régulièrement besoin de nous tenir sur une jambe dans la vie de tous les jours, que ce soit pour sortir de la voiture ou pour monter et descendre les escaliers. Être incapable ou effrayé de le faire est lié à un manque d’autonomie qui a pour conséquence un manque d’exercice. C’est le début d’un effet boule de neige » poursuit-il.

D’après les chercheurs, une personne sur cinq n’était pas arrivée à effectuer le test lors du premier examen. Ils ont mis en exergue que la proportion de décès dans ce groupe était bien plus élevée que chez ceux capables de se tenir en équilibre (17,5 % contre 4,5 %). Au total, les personnes ratant le test avaient 84 % de chances en plus de mourir, peu importe la cause, ajoutent les chercheurs.

Par le passé, une étude avait déjà montré que le manque d’équilibre était lié à un plus grand risque de déclin cognitif.