Ce sans-abri refuse d’abandonner son chien pour trouver un logement et finit par perdre la vie en rue

Ce sans-abri refuse d’abandonner son chien pour trouver un logement et finit par perdre la vie en rue
Ph. Unsplash

Son histoire avait fait le tour de la presse britannique. Le 21 décembre dernier, soit quelques jours avant Noël, Jon Ellerington, un sans-abri britannique, avait été retrouvé mort devant un café de Hull, au nord de l’Angleterre. À ses côtés se trouvait Teddy, un Jack Russel qui ne le quittait jamais. Mardi, la police a rendu son rapport suite à ce décès. On y apprend que Jon a perdu la vie à cause de sa consommation d’héroïne.

Ce rapport indique également qu’une semaine avant sa mort, une femme avait tenté de lui trouver un logement. Cette dernière assure que Jon avait été refusé de plusieurs logements car il vivait avec son chien. Réagissant à cette accusation, le conseil communal de Hull a indiqué qu’il existe des solutions pour les sans-abri vivant avec un chien. Emmaus, une association venant en aide aux sans-abri, assure également que Jon avait accès à un logement avant le drame.

« Nous étions désolés d’apprendre la mort de Jon et nous présentons nos condoléances à sa famille. Nous encourageons toujours les personnes sans-abri ou à risque à prendre contact avec nous le plus vite possible car nous pouvons leur proposer différentes options, y compris pour les personnes avec des animaux. Cependant, que les gens cherchent ou acceptent notre aide est un choix personnel », a conclu le conseil communal de la ville.