Après le décès de son père, un ado persuadé de lui avoir transmis le virus met fin à ses jours

Après le décès de son père, un ado persuadé de lui avoir transmis le virus met fin à ses jours
Ph. Facebook

Aux États-Unis, un jeune homme de 17 ans s’est suicidé parce qu’il pensait avoir donné le Covid-19 à son père, qui en est mort. Au mois d’août dernier, l’adolescent a insisté pour que sa famille vienne voir un événement sportif de son école. Le papa est revenu positif au Covid de cette sortie et il est décédé un mois plus tard, des suites de la maladie, peut-on lire sur Sudinfo.

« Il s’est senti coupable »

« Il s’est senti coupable. Il avait l’impression d’être responsable de notre état. Il pensait qu’il était la raison pour laquelle son père était parti. On en parlait tout le temps pour lui dire que ce n’était pas de sa faute » a déclaré la mère au micro de KTTV.

Le fils de Stephanie Reyes, qui avait souffert de dépression en 2020, n’a pas réussi à passer au-dessus du décès de son père et a finalement décidé de se donner la mort. Lors d’un devoir remis en août dernier, il expliquait à quel point le confinement avait été pesant et qu’il avait mal vécu la fermeture des écoles.

Impossible d’avoir un rendez-vous chez un psychologue

Après le décès de son mari, Stephanie avait tenté d’obtenir un suivi psychologique pour son fils Anthony Jr., mais les psychologues étaient réservés depuis plusieurs mois et il était impossible d’obtenir un rendez-vous. La mère a fini par trouver un thérapeute afin de traverser cette douloureuse épreuve.

Une page GoFundMe a par ailleurs été créée pour lui venir en aide concernant les frais liés aux funérailles. Stephanie explique qu’elle raconte son histoire pour aider des familles qui traversent la même chose.

Toute personne ayant des idées suicidaires peut contacter la ligne d’écoute du Centre de Prévention du Suicide au 0800 32 123 (elle est anonyme, gratuite et disponible 24h/24). Plus d’infos sur www.preventionsuicide.be