Après avoir passé injustement 27 ans en prison pour meurtre, elle est finalement innocentée

Après avoir passé injustement 27 ans en prison pour meurtre, elle est finalement innocentée
Ph. Twitter

Les faits s’étaient déroulés le 26 juin 1987. À l’époque, Joyce et son petit ami étaient allés chercher la fille de 4 ans pour que cette dernière passe du temps avec eux. Le lendemain, Joyce l’avait amenée à l’hôpital car Brandi était inconsciente. La petite fille ne se réveillera jamais. Un rapport post-mortem avait conclu qu’elle était morte des suites de blessures au niveau de la tête. D’autres meurtrissures au niveau du vagin avaient également été découvertes. À l’époque, le médecin légiste avait conclu que les blessures dataient du moment passé par la jeune fille avec Joyce et son petit ami.

Condamnée un an plus tard, Joyce a passé ses années en prison à plaider son innocence, comme celle de son petit ami. Après la réouverture de l’enquête, les autorités ont découvert que les coups et blessures étaient probablement de l’œuvre de la grande tante de Brandi, chez qui elle séjournait auparavant. Les services sociaux avaient d’ailleurs rendu visite à cette dame à l’époque après avoir reçu une plainte à son sujet. Elle avait expliqué que les blessures de la petite étaient liées à « une mauvaise chute » et l’enquête n’avait pas été plus loin.

« Lui rendre sa dignité »

Lors de cette nouvelle enquête, un médecin a également conclu que la méthodologie du médecin légiste pour dater les blessures de Brandi n’était « pas légitime ». De quoi confirmer l’innocence de Joyce de son petit ami. « Nous ne pouvons pas rendre à Mme Watkins les années perdues en prison mais nous pouvons lui rendre sa dignité. Son innocence nous l’oblige », a indiqué un procureur à CNN.

Joyce Watkins vivait en liberté conditionnelle en 2015. On ne sait pas si elle bénéficiera d’une compensation financière pour son temps passé derrière les barreaux. « Je voudrais remercier toutes les personnes qui m’ont aidée à sortir de ce gâchis qui m’aura coûté la moitié de ma vie. Mais je m’en remettrai », a commenté la septuagénaire. Son ancien petit ami est, lui, décédé en prison.