Alerte à la bombe au Capitole : La police a envoyé des négociateurs

Alerte à la bombe au Capitole : La police a envoyé des négociateurs
AFP

"Il s'agit d'une enquête pour une menace de bombe", a précisé la police du Capitole en milieu de matinée, après avoir indiqué enquêter sur un "véhicule suspect près de la bibliothèque du Congrès".

Des négociateurs envoyés

La police "envoie des négociateurs pour dialoguer avec un homme dans un camion qui fait cette menace", a affirmé CNN en citant une source policière. Les forces de l'ordre ne confirment pas pour l'instant cette dernière information. Elles appellent à éviter la zone autour de la bibliothèque du Congrès, qui se trouve face au Congrès, de l'autre côté d'une rue et d'un parc, juste à côté de la Cour suprême.

Plusieurs bâtiments évacués

Le FBI a annoncé qu'il répondait avec la police du Capitole aux informations sur "un véhicule suspect et une menace de bombe près de la bibliothèque du Congrès". Le Congrès n'est pas en séance en cette semaine de vacances parlementaires, mais des employés et assistants parlementaires fréquentent l'enceinte du Capitole. Plusieurs bâtiments de bureaux de la Bibliothèque et du Congrès ont été évacués et dans d'autres, les personnes présentes ont reçu la consigne de rester éloignées des portes et fenêtres, selon des journalistes américains sur place. Le siège du parti républicain, qui se trouve à quelques centaines de mètres, a aussi été évacué, selon un journaliste du Washington Post qui cite une source anonyme.

L'enceinte du Capitole est sous haute sécurité depuis l'assaut meurtrier mené le 6 janvier par des partisans de Donald Trump. Le 2 avril, un policier avait été tué et un autre blessé lorsqu'un jeune homme avait précipité sa voiture contre un barrage qui en protège l'entrée, avant d'être abattu.