Une route belge parmi les plus dangereuses d’Europe

Une route belge parmi les plus dangereuses d’Europe
Ph. Pixabay

Chaque année, 1,35 million de personnes meurent dans des accidents de la route. Plus de la moitié de ces décès concernent des piétons, des cyclistes et des motocyclistes. Moins sécurisées, certaines routes présentent davantage de risque que d’autres et le taux d’accidents y est plus élevé. Et les dernières données en matière d’accidents de la route démontrent que le confinement n’a fait qu’empirer les choses : les routes désertées ont encouragé les comportements à risque et la conduite dangereuse.

La compagnie d’assurances Budget Direct a compilé, au travers d’une étude, les voies les plus meurtrières du monde. Pour établir cette liste, elle a analysé des critères tels que les taux d’accidents et de fréquentation, les conditions météorologiques ainsi que la conception des routes du point de vue de la sécurité.

Dans son classement européen, on retrouve une autoroute belge : l’A54. Également Carolorégienne, cette courte autoroute relie Charleroi à Nivelles et au-delà à Bruxelles via l’A7.

Des routes dangereuses à travers toute l’Europe

Si vous prenez la route cet été, voici ce qu’il en est dans nos pays voisins.

En France, la route la plus dangereuse est la RN79 ou la route Centre-Europe Atlantique. Elle débute à l’entrée du tunnel du Mont-Blanc et on y compte deux fois plus d’accidents que la moyenne.

Très fréquentée par les touristes, la route d’Arrabassada en Espagne fait aussi partie de ce sinistre classement. Elle relie Barcelone à Sant Cugat.

En Italie, c’est sur le ring est de Milan (A51) qu’il faut redoubler de prudence. En 2016, on y a recensé 23 accidents par kilomètre.

L’étude de Budget Direct épingle également le tunnel de Gubrist en Suisse, l’A4 aux Pays-Bas et la B12 en Allemagne.

Au niveau européen, ce sont les pays de l’est qui détiennent le triste record des routes au plus haut nombre d’accidents, avec notamment la M-06 en Ukraine (200 morts entre 2019 et 2020) et le ring de Riga en Estonie (127 accidents par an).

Route mythique en Islande

Mais la route la plus extrême se trouve bien plus loin sur notre continent. Il s’agit de la route 622 au nord-ouest de l’Islande. Cette piste de 4x4 est particulièrement appréciée des voyageurs qui partent en road-trip dans le pays. « Elle est vraiment mythique. Des falaises se cachent au-dessus de vous, les fjords de Dýrafjördur et d’Arnarfjördur lèchent vos roues, et le temps devient si extrême que la route est complètement fermée pendant la moitié de l’année », souligne l’étude de Budget Direct. Et en cas de pépin sur la route, vous en trouverez ni âme qui vive ni réseau téléphonique…