Un nouveau métro pour Bruxelles: le chantier Albert ouvre au public

Un nouveau métro pour Bruxelles: le chantier Albert ouvre au public
Belga / D. Waem

Entre le nombre grandissant de navetteurs et l’évolution des habitudes mobilité, force est de constater que l’axe nord-sud de Bruxelles est aujourd’hui complètement saturé. L’offre sur les lignes de trams ne suffit plus pour répondre aux besoins croissants en termes de mobilité. C’est pourquoi la STIB et Beliris s’attellent à la construction du métro 3 : un nouvel axe de 10,3 km qui traversera la ville du nord au sud. En 20 minutes, Evere sera relié à Forest en passant par le centre-ville. Le chantier du métro 3 sera ouvert au public ce dimanche 19 septembre, à l’occasion de la semaine de la mobilité.

Du pré-métro au métro

Cette future ligne 3 existe déjà en partie avec des trams qui circulent en « pré-métro » entre la gare du Nord et Forest (Albert). Le projet du nouveau métro se divise en deux phases.

Pour la première, déjà en cours, il s’agit de convertir le tronçon nord-sud actuel (pré-métro) en axe métro. Une nouvelle station baptisée du nom du jazzman belge Toots Thielemans fera son apparition entre la Gare du Midi et Lemonnier. Les stations existantes seront converties. Un tunnel de jonction est également creusé sous les voies de la Gare du Nord. « Cette première partie du métro 3 devrait être inaugurée en 2025. Elle devrait déjà permettre d’améliorer fortement la capacité de l’axe nord-sud », nous indique Françoise Ledune, porte-parole à la STIB. « En effet, si on met 100 personnes dans les plus grands trams, avec le métro on monte jusqu’à 700 – 800 voyageurs par véhicule », illustre-t-elle.

La seconde partie du projet, opérée par Beliris, vise à prolonger la ligne vers le nord de la région, avec la construction d’un nouveau tunnel reliant la gare du Nord à la station Bordet, à Evere (Otan). Au total, sept nouvelles stations verront le jour le long de ce nouveau tronçon, ainsi qu’un nouveau dépôt. Fin des travaux ? Pas avant 2030.

Une ligne attendue par les Bruxellois

Avec un métro toutes les trois minutes, la future ligne 3 offrira donc une connexion directe entre Albert et Bordet tout en desservant les communes de Forest, Schaerbeek et Evere jusqu’à la frontière avec Haren, communes non encore desservies par le métro.

Avec un budget annuel de 50 millions€ dans le cadre d’un engagement décennal de l’État fédéral envers la Région bruxelloise, l’extension du réseau de métro est un projet phare de la mobilité dans la capitale. Son utilité a d’ailleurs été confirmée par une étude d’incidence indépendante le mois dernier. Il apparaît en outre que trois quarts des Bruxellois et Bruxelloises sont favorables à cette extension et à la nouvelle ligne 3, selon un sondage en 2020 commandité par les maîtres d’ouvrage responsables, la Stib et Beliris.

Que peut-on voir ce dimanche ?

Ce dimanche, de 10h à 15h20, le chantier Albert sera ouvert au public. La station Albert deviendra non seulement le terminus sud du Métro 3, mais aussi une importante plateforme multimodale. Concrètement, les visiteurs pourront découvrir les travaux en cours concernant l’aménagement d’un nouveau terminus pour les trams 51 et 4, l’adaptation des quais à l’arrivée du métro et l’installation de cinq ascenseurs et d’un parking vélo sécurisé. Pas aussi simple qu’on le croirait quand on sait que la station reste en activité !

La visite est gratuite, mais l’inscription en ligne est obligatoire. La journée porte ouverte coïncide avec le dimanche sans voiture à Bruxelles : le réseau STIB sera donc gratuit. Les travaux étant toujours en cours, le chantier ne permettra pas encore d’accueillir les personnes à mobilité réduite et les poussettes.