À seulement 1€ par mois, l’abonnement Tec cartonne chez les jeunes

À seulement 1€ par mois, l’abonnement Tec cartonne chez les jeunes
Belga / B. Fahy

Depuis le 1er septembre, l’abonnement TEC est à seulement 12€ pour les jeunes qui ont entre 18 et 24 ans. Cette offre concerne également les personnes âgées de 65 ans et plus ainsi que les bénéficiaires de l’intervention majorée (statut BIM), quel que soit leur âge. Cet abonnement donne l’accès aux voyageurs à tout le réseau TEC et les lignes express. Une nouvelle plutôt positive pour les jeunes voyageurs qui voient leur budget transport s’amincir.

Un bilan de rentrée positif

Qui dit abonnement moins cher, dit beaucoup plus de clients et ça s’est bien confirmé avec cette rentrée. « On constate une hausse de 1,8 % du nombre d’abonnés âgés de 18-24 ans par rapport à 2021 », annonce Stéphane Thiery, le porte-parole du TEC. « Il faut aussi noter une hausse de 18,9 % du nombre de clients ayant déclaré le statut BIM, toujours par rapport à 2021 ». « La fréquentation sur les premiers jours de septembre a atteint 90,68 % de celle enregistrée à la même période en 2019. Ces chiffres démontrent un retour important de nos clients dans les transports en commun », a-t-il ajouté.

Économique et écologique

Le choix de la tranche d’âge concernée par cette diminution de prix n’est pas sans hasard. En effet, selon le porte-parole, « c’est à cet âge que le choix entre voiture et transports en commun peut s’opérer ».

Pour Emma, 18 ans, cet abonnement très peu onéreux est une nouvelle plutôt positive. « Il incite les jeunes à prendre le bus donc c’est plus écologique », se rejoint-elle. Une aubaine pour l’étudiante qui pourra décharger cet abonnement du budget de ses parents : « Avant, mes parents payaient mon abonnement mais cette année je pense que je le paierai moi-même vu qu’il ne coûte que 12€ ».

Éléonore, diplômée en immobilier, accueille aussi cette nouvelle offre à bras ouverts et explique l’impact qu’elle aura sur ses déplacements. « Je prends le bus une fois par semaine pour aller travailler. Avant, je prenais un abonnement à 12€ pour 8 trajets. Je faisais très attention à la manière dont j’utilisais mes trajets. Aujourd’hui, c’est illimité donc je me sens plus libre ».

Pour la jeune femme de 23 ans, cet abonnement est aussi un moyen intéressant d’économiser en ces temps de crise énergétique . « Quand je compare l’euro que je paie par mois pour le bus au prix de l’essence que cela me coûterait si j’avais une voiture, je me dis qu’il n’y a pas photo ! »

Un avenir plein de promesses

À long terme, le Tec espère aller encore plus loin en proposant des abonnements à prix réduits pour d’autres tranches d’âge, comme les moins de 18 ans et les travailleurs. Un objectif qui pourrait intéresser plus d’un voyageur.