Route des vacances: Quel est le meilleur moment pour partir ce week-end?

Route des vacances: Quel est le meilleur moment pour partir ce week-end?
Ph. H. Coste

Ça y est, les grandes vacances sont enfin arrivées. Dans les prochaines semaines, vous serez nombreux à prendre la route en direction, on l’espère pour vous, du soleil. Ce grand départ commence dès ce week-end durant lequel les routes seront déjà bien chargées. Soyez en tout cas prévenu, l’association Touring s’attend, pour ce vendredi 1er juillet et samedi 2 juillet, à un trafic dense sur les routes européennes, avec quelques bouchons (orange) en direction du sud. Localement, la circulation pourrait être plus difficile (rouge). Dimanche, la circulation sera fluide (vert). Pour les retours, les problèmes ne sont attendus que dimanche en Suisse.

Trafic dense en Belgique

En Belgique, la circulation sera particulièrement dense vendredi après-midi et samedi matin, avec des risques d’embouteillages en direction de la Côte, selon les prévisions de Touring. Dans une moindre mesure, il y aura du trafic sur la E411 vers l’Ardenne et sur la E19 et la E17 en direction de Paris (orange). La circulation sera très dense vendredi sur le ring de Bruxelles et les environs d’Anvers.

Des points noirs en Europe

En France, Touring ne prévoit pas de gros problèmes de circulation vendredi et samedi qui sont classés orange (circulation dense) en direction du sud. Seule la région Île-de-France connaîtra une circulation très difficile vendredi (rouge). Samedi, le trafic sera très dense sur l’A10 Paris-Poitiers et dans la vallée du Rhône sur l’A7 Lyon-Orange (rouge). Dimanche, la circulation sera très chargée sur l’A7 Lyon-Orange (rouge).

En Italie et en Espagne, Touring prévoit une circulation très dense avec d’importants bouchons (rouge) uniquement le samedi. En Allemagne et en Autriche, la circulation sera dense avec quelques ralentissements (orange) vendredi et samedi. En Suisse, la circulation sera difficile (orange) le vendredi dans le sens des départs. Samedi et dimanche, les automobilistes peuvent s’attendre à un trafic particulièrement dense avec des embouteillages importants (rouge), notamment à l’approche du tunnel du Saint-Gothard. Pour le retour, un trafic très dense avec des embouteillages est attendu samedi et dimanche (rouge).

Quand partir ?

Du coup, quel est le meilleur moment pour partir afin d’éviter les bouchons ? On pourrait penser que c’est la nuit car la circulation y est moindre. Soyez cependant prudents, l’organisation d’assistance routière VAB déconseille de partir de nuit, le risque d’accident étant alors supérieur. Un accident sur trois sur les autoroutes pendant les mois d’été est en effet dû en tout ou en partie à la fatigue. Réserver une nuitée sur le trajet du retour peut s’avérer une bonne idée pour lutter contre la fatigue mais ne permettra pas d’éviter les files.

Ce week-end, VAB conseille aux voyageurs de prendre la route si possible plutôt dimanche matin. Et pour ceux qui voudraient absolument partir samedi, le faire de préférence en fin d’après-midi. Un départ vendredi n’est pas non plus une bonne idée si on veut éviter les embouteillages, selon le VAB.

De nombreux chantiers prévus

Peu importe quand vous partez, il y a de fortes chances que vous soyez confrontés à des chantiers sur la route des vacances, notamment en Belgique. Si vous partez au mauvais moment, ils pourraient vous faire perdre un temps considérable. Voici les principaux d’entre eux qui démarrent cet été :

-> La réhabilitation durable de la liaison E25/E40-A602, en région liégeoise. Le chantier nécessitera, pendant les congés d’été, la fermeture d’une partie de cet axe stratégique, avec déviation du trafic de transit par les autoroutes E42/A15 et E411/A4. Concrètement, du 4 juillet au 23 août prochains, toute une partie de la liaison sera fermée à la circulation. Cette fermeture portera sur les deux sens, entre l’échangeur nº38 « Angleur/Grosses Battes/Belle-Ile » et l’échangeur nº37 « Val Benoit/Seraing/Marche ».

-> Également en province de Liège, le désamiantage du pont 77 surplombant l’autoroute E40/A3 à hauteur de Rosoux-Crenwick/Berloz aura lieu du 7 août au 19 octobre.

-> En province de Hainaut, un chantier de réhabilitation des revêtements des voies de l’E42/A15 a commencé entre le viaduc de Viesville et l’échangeur nº17 « Courcelles/Gouy » en direction de Mons. Ces travaux modifient les conditions de circulation dans les deux sens.

-> Toujours dans le Hainaut, des travaux préparatoires sont en cours à hauteur du pont de l’échangeur de Familleureux, supportant l’autoroute E19/A7 et surplombant l’A501. Ils sont réalisés en vue d’un chantier de réfection complète de l’ouvrage qui démarrera en août prochain.

-> Enfin, la province de Luxembourg ne sera pas épargnée par les travaux puisqu’à Ochamps et à Recogne, des travaux de réfection des revêtements de la N40/rue de Libin auront lieu à partir du 4 juillet. À Etalle, les revêtements seront également rafraîchis sur la N83/rue du Moulin.

Des chantiers existants

Par ailleurs, sept chantiers, déjà bien connus des usagers, se poursuivront sur le réseau durant l’été.

-> Ainsi, à Liège, la transformation de l’E25/A25 en boulevard urbain entre le pont-barrage de Monsin et le pont Atlas permettant l’accès à la zone multimodale de Bressoux, continuera. De même que le chantier de réaménagement de l’échangeur nº3 « Bierset » sur l’E42/A15. Celui-ci n’impacte pas la circulation sur l’autoroute mais bien certains accès et certaines sorties, ainsi que des zones proches de l’E42/A15.

-> Dans le Hainaut, les travaux de réhabilitation entre Gosselies et Petit-Roeulx, sur l’E420/A54, en direction de Nivelles, subsisteront. Plus localement, à Estinnes et à Binche, l’aménagement du giratoire de l’Octroi de Bray sur la N90 sera par ailleurs finalisé.

-> Dans le Brabant wallon, le chantier, débuté le 19 avril dernier et visant à aménager un nouvel échangeur en marge de la N25 à hauteur de Mont-Saint-Guibert, se poursuivra également.

-> En Ardenne, les travaux de réfection du pont situé à la Baraque de Fraiture, supportant la N30 et surplombant l’autoroute E25/A26, continueront de plus belle. De même que le chantier de réhabilitation et de sécurisation de la rue de Neufchâteau (N40), située à Arlon.

Une assurance ou pas ?

Avec l’inflation qui augmente, vous êtes finalement de plus en plus nombreux à vous demander s’il est nécessaire de souscrire à une assurance complémentaire pour votre départ en vacances. Assurance annulation, assurance aux personnes, assurance bagage… Le choix est vaste et il est possible de s’y perdre.

Interrogé par RTL, Lorenzo Stefani, responsable communication chez Touring, conseille à tous les voyageurs de souscrire à une assurance assistance qui coûte entre 100 € et 200 € par an. « Vous avez des dossiers aux États-Unis qui peuvent atteindre 500 à 600.000 € pour des hospitalisations de longue durée. Il ne faut pas croire que l’on peut rapatrier comme ça n’importe qui. Il faut que l’état de santé le permette. Ce n’est pas parce que l’on va en France qu’il faut se dire ’S’il m’arrive un problème, je trouverai une solution’. Le problème peut être grave et peut demander des rapatriements très spécifiques », indique-t-elle.

Pensez cependant à bien vérifier vos assurances et vos mutuelles afin d’éviter d’éventuels doublons.