Les radars à vélo vont pour la première fois être mis en place officiellement dans une grande ville européenne

Les radars à vélo vont pour la première fois être mis en place officiellement dans une grande ville européenne
J2R / Getty Images©

C’est dans une interview accordée à la chaîne de télévision espagnole Betevé, Laia Bonet, adjointe au maire chargée de la mobilité à Barcelone, explique que des radars chargés de vérifier que les vélos, les trottinettes ou encore les skateboards électriques respectent bien les limitations de vitesse vont bientôt être mis en place en ville.

Pas d’amendes… pour le moment

Un premier essai va avoir lieu sur une piste cyclable dans le centre-ville, avant d’étendre ce contrôle de la vitesse à d’autres quartiers de Barcelone. Il est toutefois important de noter que le but de cette manœuvre n’est pas du tout de verbaliser (pour l’instant), mais de sensibiliser les cyclistes.

L’idée est en effet de développer des radars dits « pédagogiques », c’est-à-dire qu’ils indiquent aux cyclistes leur vitesse de passage, en temps réel, avec un smiley souriant ou triste associé afin de symboliser le respect ou non des limitations à 20 km/h.

Plus de 200 km de pistes cyclables à Barcelone

Cela fait maintenant des années que la ville encourage la pratique du vélo, en plus de l’usage des transports publics, pour les longs trajets. Pour cela, la ville compte déjà plus de 200 kilomètres de pistes cyclables ainsi qu’une vaste offre de stationnement sur la voie publique.

À noter qu’aujourd’hui, à Paris, les radars destinés à contrôler la vitesse des voitures « flashent » aussi les cyclistes roulant à plus de 30 km/h, sans que ceux-ci risquent toutefois la moindre amende.