L’aéroport d’Heathrow va tester des files rapides pour les voyageurs vaccinés

L’aéroport d’Heathrow va tester des files rapides pour les voyageurs vaccinés
AFP / D. Leal-Olivas

Dans le cadre d’un programme pilote qui sera lancé cette semaine, les passagers de certains vols en provenance de destinations parmi lesquelles Athènes, New York ou Los Angeles, pourront télécharger leur certificat de vaccination contre le coronavirus avant d’embarquer. A leur arrivée à l’aéroport d’Heathrow, ils seront dirigés vers des files d’attente dédiées pour accélérer leur passage devant les services d’immigration.

Cette décision intervient avant une annonce attendue jeudi du ministre des Transports, Grant Shapps, sur la fin de l’obligation d’observer une quarantaine pour les voyageurs venant de pays placés sur liste «orange», dont de nombreuses destinations touristiques européennes comme la France, l’Espagne et l’Italie.

Selon le quotidien The Times, le Premier ministre Boris Johnson serait favorable à la mise en place de cet assouplissement dès le 19 juillet, date à laquelle l’essentiel des restrictions restantes liées au virus doivent être levées en Angleterre. «Ce programme pilote nous permettra de montrer que les contrôles de vaccination avant le départ et à l’arrivée peuvent être effectués en toute sécurité à l’enregistrement, afin que les passagers entièrement vaccinés puissent éviter la quarantaine à partir du 19 juillet», a déclaré le directeur général d’Heathrow, John Holland-Kaye.

«Le Royaule-Uni en retard»

Heathrow comme les compagnies British airways et Virgin atlantic pressent le gouvernement d’annoncer sans tarder ces assouplissements aux frontières, alors que plus de 64% de la population adulte au Royaume-Uni est complètement vaccinée contre la Covid-19. «Le Royaume-Uni est déjà en retard sur les États-Unis et l’UE et poursuivre une approche trop prudente envers les voyages internationaux aura un impact supplémentaire sur la reprise économique et les 500.000 emplois au Royaume-Uni qui sont en jeu», a déclaré le directeur général de Virgin Atlantic, Shai Weiss.

Le ministre de la Santé, Sajid Javid, a annoncé mardi qu’à partir du 16 août, les adultes considérés comme des cas contacts, qui ont reçu deux doses de vaccin contre le coronavirus depuis au moins deux semaines, échapperont à une période de dix jours d’isolement.