La SNCB lance «BikeOnTrain», un nouvel outil pour identifier les trains adaptés aux vélos

La SNCB lance «BikeOnTrain», un nouvel outil pour identifier les trains adaptés aux vélos

L’utilisation de la plateforme BikeOnTrain fonctionne sur le même principe que le site de la SNCB. Vous y encodez votre gare de départ ainsi que celle d’arrivée, et les itinéraires s’affichent. Petite différence, un logo apparaît près de chaque plage horaire, vous indiquant si le train est bien adapté pour accueillir votre vélo. Un logo vert signifie que le train est « conseillé » et que vous pouvez embarquer sans crainte. Le jaune indique une « possible » capacité d’accueil pour votre bicyclette, alors que l’orange déconseille et le rouge interdit de prendre un vélo dans le train.

Pas encore intégré à l’app

Disponible depuis le mardi 3 juin, BikeOnTrain est consultable sur internet, mais pas encore via le site de la SNCB. Le planificateur en est à ses débuts et sa version finale arrivera dans le courant de l’année 2023.

« À l’heure actuelle, il n’est disponible que sur une WebApp distincte, où les voyageurs peuvent donner leur feed-back. Ce feed-back sera pris en compte avant que le planificateur BikeOnTrain ne soit intégré au planificateur de voyage existant sur l’app et sur le site internet de la SNCB dans le courant de l’année 2023 », indique la SNCB.

Plus de places pour les deux-roues

Cette dernière annonce par ailleurs augmenter le nombre de places pour les vélos dans les nouveaux trains à double étage pour atteindre 6.800 places à l’horizon 2026 (contre 4.500 actuellement). Les places de parking pour vélos dans les gares sont aussi vues à la hausse avec 120.000 emplacements disponibles d’ici la fin de l’année.