Une journaliste virée après un tweet sur le nom de la fille de Meghan et Harry

Une journaliste virée après un tweet sur le nom de la fille de Meghan et Harry
AFP / D. Leal-Olivas

Ce dimanche, Julie Burchill, l’autrice en charge de l’édition dominicale pour le Telegraph, a fait une sortie polémique à la suite de la naissance du prince Harry et de Meghan Markle. Effectivement, comme le rapporte LCI, la journaliste s’est fait remarquer à la suite d’une série de tweets jugés racistes.

« Quelle opportunité manquée. Ils auraient pu l’appeler Georgina Floydina ! », s’exclame-t-elle sur Twitter. Cette référence fait bien sur écho à l’affaire Georges Floyd qui secoue encore les États-Unis.

Pas d’excuse

« Les fiers parents Harry et Meghan annoncent que leur nouveau bébé Georgina Floydina a signé son premier contrat avec Netflix », partage-t-elle ensuite, confirmant donc les propos de son premier tweet.

Les deux messages ont rapidement été supprimés mais sur internet, on peut facilement tout retrouver. Depuis, son compte a été supprimé et le Telegraph a mis fin à sa collaboration avec la journaliste. Selon plusieurs sources, elle ne regrette pas ses paroles et elle refuse de s’excuser.