Une ancienne Miss Royaume-Uni devient la divorcée d’origine britannique la plus riche de l’histoire

Une ancienne Miss Royaume-Uni devient la divorcée d’origine britannique la plus riche de l’histoire
AFP / D. Treml

Nous sommes en 1988. À l’époque, une certaine Kirsty Roper est élue Miss Royaume-Uni. Quelques années plus tard, celle qui est entre-temps devenue chanteuse se met en couple avec Ernesto Bertarelli, un célèbre homme d’affaires suisse d’origine italienne. Et après 21 ans de mariage, le couple a décidé de divorcer. Ce qui va permettre à Kirsty Roper, devenue Kirsty Bertarelli, de décrocher le jackpot ! La presse britannique rapporte en effet qu’elle devrait toucher environ 400 millions £ (474 millions €) grâce à ce divorce. Pas de quoi ruiner l’homme d’affaires suisse, dont la fortune conjointe avec sa femme était estimée à près de 11 milliards € en 2020. « Il s’agit d’une décision mutuelle et la séparation est amicale », a indiqué un porte-parole du couple à la presse.

Un « accord généreux »

Selon le Daily Mail, cet arrangement va permettre à Kirsty Roper de devenir la divorcée d’origine britannique la plus riche de l’histoire. À titre de comparaison, le tabloïd rappelle que la fortune de la reine Elizabeth II est estimée à 365 millions £ (432 millions €). En plus de cet accord en cash, Kirsty Roper a également hérité d’une maison située au bord du lac Léman valant 61 millions € et d’un chalet à Gstaad estimé à près de 10 millions €.

« L’accord a été plus généreux que nécessaire. Ils ne voulaient pas d’un long divorce devant les tribunaux et Ernesto souhaitait reconnaître la durée de leur mariage », a indiqué un proche du couple au Daily Mail. Cet accord a été négocié par Fiona Shackleton, l’avocate ayant géré les divorces de Paul McCartney et du prince Charles.