Une ancienne candidate de Koh-Lanta attaque la production en justice

Une ancienne candidate de Koh-Lanta attaque la production en justice

Est-ce que vous vous souvenez de Carole aventurière de la saison « Koh-Lanta, les 4 Terres » diffusée l’an passé sur TF1 ? Elle faisait partie de l’équipe des Bleus qui représentait le Sud de la France mais elle avait rapidement été éliminée de l’aventure. Quelques mois après son élimination, elle revient dans l’actualité. Et pour cause, elle a décidé d’attaquer en justice ALP, la société de production de Koh-Lanta.

Une prime de 700 € non versée

En effet, la Marseillaise de 52 ans a lancé une procédure judiciaire contre la production car elle se plaint de ne pas avoir touché la prime de confidentialité d’environ 700 euros brut. Cette prime fait partie de la rémunération des candidats. Elle est versée après la diffusion du programme si tous les candidats ont bien respecté le secret du programme.

« Je ne peux pas laisser passer ça et j’ai fait appel à un avocat »

Mais la production estime que certains aventuriers de cette saison n’ont pas respecté la confidentialité et a décidé de ne verser cette prime à aucun candidat. Carole s’estime flouée dans l’affaire. « La production nous dit qu’il y a eu des fuites mais sans nous apporter de preuves », nous a déclaré la Marseillaise. « Seul le nom de Marie-France était sorti dans la presse belge quelques mois avant la diffusion mais c’est son problème et pas le mien, je veux ma prime. Je ne peux pas laisser passer ça et j’ai fait appel à un avocat », a confié l’ancienne aventurière au Figaro.

Une procédure auprès du conseil des prud’hommes a été lancée par Carole. Selon Le Figaro, d’autres candidats de la saison « Koh-Lanta, les 4 terres » pourraient également y prendre part.