Teheiura exclu de Koh-Lanta pour triche, d’autres candidats ont profité d’un bon repas

Teheiura exclu de Koh-Lanta pour triche, d’autres candidats ont profité d’un bon repas
Ph. TF1

Coup de tonnerre dans Koh-Lanta. Rescapé sur l’île des bannis après son élimination la semaine dernière, Teheiura a finalement été exclu de l’aventure pour triche. « J’ai mangé deux fois », a-t-il déclaré à Denis Brogniart juste avant l’épreuve des bannis. Selon le présentateur, l’aventurier aurait fait signe à des pêcheurs qui passaient à proximité pour leur demander de la nourriture. Les pêcheurs lui auraient alors amené « un steak frites » et un plat de « légumes cuits ». Deux repas qu’il a dégustés juste avant l’épreuve du tir à l’arc, qu’il a finalement remporté…

Teheiura aurait également récupéré et caché des papayes provenant de l’île du conseil. C’est d’ailleurs lorsqu’un ingénieur du son l’a entendu parler de papaye que la production a compris que quelque chose de louche se tramait sur le camp.« Forcément, c’est la faim comme tout le monde. Sur les cinq aventures que j’ai vécues, c’est vraiment la plus dur physiquement par rapport à la survie. Et du coup mentalement aussi. Et à un moment, j’étais là, il n’était pas très loin et c’était fini », a déclaré Teheiura.

Des excuses

Après l’annonce de son élimination, l’aventurier a écrit un long message d’excuse sur les réseaux sociaux. « Tout d’abord, ce Koh-Lanta a été très particulier pour moi car il s’est déroulé sur mon île natale. On aurait pu penser que cela m’aurait apporté́ un avantage, cela a été tout le contraire. Durant l’aventure, j’ai reçu – à plusieurs reprises, parfois sur le ton de l’humour, parfois non – des sollicitations d’aventuriers pour aller demander de la nourriture à des Polynésiens. Ce n’était pas simple mais j’ai toujours refusé́. Je l’ai d’ailleurs précisé à l’équipe technique après l’incident », explique le Polynésien.

Il finira par craquer « un matin » alors qu’il était « tiraillé par la fin ». « Je lui ai fait un geste, elle a déposé un peu de nourriture. Je n’ai pas souhaité la garder pour moi, je l’ai donc partagée. Cela s’est passé seulement deux fois, le même jour. Pour la deuxième fois, je n’ai rien demandé », précise Teheiura, qui ajoute qu’il n’a pas été aidé par sa famille.

D’autres aventuriers concernés

Dans ce message, on apprend que d’autres aventuriers ont profité de ce repas de Teheirua. Selon les informations du Parisien, il s’agit de Sam et de Claude. Ces derniers n’ont cependant pas confirmé, ni infirmé, l’information. Visiblement frustré, un autre aventurier a déploré anonymement au Parisien que « le plus choquant, c’est qu’ils n’aient pas partagé avec tout le monde ».

Pourquoi dès lors Teheirua est-il le seul à être sanctionné ? « On s’est posé mille questions. Après enquête, nous avons choisi de ne sanctionner que celui qui a demandé et obtenu de la nourriture. On a eu la certitude que c’était Teheiura », selon Julien Magne, directeur des programmes chez ALP. Il aurait d’ailleurs fallu cinq jours pour « ajuster la sanction », assure-t-il.