Shakira pourrait passer par la case prison pour évasion fiscale

Shakira pourrait passer par la case prison pour évasion fiscale
AFP / O. Del Pozo

La saga judiciaire se poursuit pour Shakira. D’après plusieurs médias espagnols, la chanteuse pourrait se retrouver en prison dans les prochaines années. La cause ? Un délit de fraude fiscale en Espagne de 14,5 millions € entre 2012 et 2014. Durant cette période, la chanteuse assurait vivre aux Bahamas. La justice espagnole estime de son côté que Shakira a passé assez de temps en Espagne pour y être imposable. Ce jeudi, un juge de Barcelone a d’ailleurs décrété qu’il y avait assez de preuves pour qu’un procès soit lancé dans cette affaire qui traîne depuis 2019 et la première audition de la chanteuse colombienne.

Interrogée par CNN, l’équipe judiciaire de cette dernière a décidé de «ne faire aucun commentaire à ce sujet». «Il s'agit d'une étape attendue dans ce processus. L'équipe juridique maintient sa confiance et sa collaboration avec la justice», a-t-elle ajouté.

En 2018, l’interprète de «Hips Don’t Lie» avait déjà dû payer 20 millions € au Trésor public espagnol car elle n’avait pas déclaré ses revenus de 2011. Pour rappel, la chanteuse colombienne possède une demeure à Barcelone où elle vit avec son mari le footballeur Gérard Piqué.