Rongée par un cancer, Françoise Hardy se sent «proche de la fin»

Rongée par un cancer, Françoise Hardy se sent «proche de la fin»
AFP / P. Kovarik

Épuisée et trop faible pour s’exprimer de vive voix, l’artiste s’est brièvement confiée à Femme Actuelle via un échange de mails. Elle dit se sentir « proche de la fin », souffrant terriblement des effets secondaires de son traitement : « absence de salive, manque d’irrigation de toute la zone ORL, assèchement généralisé, hémorragies nasales, détresses respiratoires et autres problèmes qui s’ensuivent », détaille-t-elle.

« Je ne peux plus avaler grand-chose, et la préparation d’une alimentation, toujours la même, que je puisse avaler, me prends plus de 5 heures par jour », écrit-elle par mail. « Plus rien ne fonctionne normalement » pour la chanteuse de 77 ans, dont « les nuits sont pires que les jours ».

Fatiguée par ces années de souffrance, Françoise Hardy n’a plus qu’un souhait : pouvoir s’en aller paisiblement. Soutenue par son fils Thomas Dutronc, elle a d’ailleurs déjà réclamé l’euthanasie, pratique qui reste interdite en France.